Formation et Emploi 

Quel est le salaire médian chez les cadres ?

Le salaire est considéré comme un indicateur du niveau de vie des populations. Cette année, la hausse généralisée des prix fait rage en France. Beaucoup de Français se demandent si elle s’accompagne d’une amélioration du niveau de vie. À cet effet, le salaire médian permet de se faire une idée de ce qu’il en est réellement. Quelle est donc sa valeur en 2022 ?

Revenu médian des cadres en France

Pour toutes les catégories confondues, l’INSEE indique un salaire médian de 1789 € mensuel, soit 21 468 € annuel. Toutefois, selon le baromètre 2021 de l’Apec, le salaire médian est de 50 000 € brut par an chez les cadres.

Il est à noter que 8 cadres sur 10 ont un salaire allant de 36 000 € à 85 000 € l’an. 10 % d’entre eux ont moyennement plus de 85 000 € l’an et 5 cadres sur 100 ont plus de 100 000 € brut comme salaire à la fin de l’année. Le salaire médian en France tend à augmenter avec l’âge.

Chez la moitié des moins de 30 ans, le salaire est de 37 000 € l’an. Par contre, la moitié de ceux d’au moins 55 ans gagne 50 000 € par an. Il convient de rappeler que les chiffres dont il est question plus haut ont été mesurés uniquement dans les entreprises privées. C’est d’ailleurs pourquoi les niveaux de salaires sont un peu plus élevés.

Lire:  Le CV parfait du Community Manager

Évolution du salaire médian chez les cadres

Le salaire médian correspond à la fois à celui qu’une moitié de la population perçoit au maximum et au salaire minimum que l’autre moitié touche. Autrement dit, 50 % des cadres ne perçoivent pas plus que le salaire médian alors que l’autre moitié se retrouve au-dessus.

Toutefois, il ne faut pas confondre le salaire médian avec le salaire moyen qui est la moyenne des salaires des cadres. En 2019, le niveau de vie médian de la population est de 22 040 euros l’an. Il a connu une progression de 2,6 % comparativement à 2018.

Selon Expectra, le salaire médian des cadres a connu une hausse de 2,4 % en 2019. En 2021, il s’établit à 51 000 € selon le baromètre de l’APEC.

Éléments pris en compte lors du calcul du salaire médian des cadres

Plusieurs éléments sont pris en compte afin d’estimer ce que la moitié des cadres touche au minimum. Il y a entre autres le secteur d’activité, la situation géographique, l’âge, le sexe et les qualifications professionnelles.

Le salaire médian varie en fonction du secteur d’activité et de la situation géographique. Il tend également à augmenter avec l’âge. Aussi, dans la plupart des cas, les femmes cadres perçoivent moins que les hommes. On note un écart d’au moins 15 % dans la répartition des salaires entre hommes et femmes cadres.

En ce qui concerne les qualifications professionnelles, le statut de manager joue sur la valeur du salaire. Un cadre manager touchera un salaire plus élevé que celui qui ne l’est pas. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles la plupart des salariés cherchent coûte que coûte à obtenir des promotions. En 2020, 6 % des cadres ont même changé de structure.

Lire:  Comment recruter efficacement dans le secteur de la finance ?

La place de l’entreprise et la rémunération des cadres

Il peut toutefois y avoir d’autres éléments qui ont un impact positif ou négatif sur le salaire du travailleur. La place de l’entreprise sur le marché est un facteur à ne pas négliger. Lorsqu’une entreprise cherche à se positionner, elle peut choisir d’augmenter son effectif.

C’est ainsi qu’au sein des entreprises ayant moins de 45 employés, le revenu médian est peu élevé. Il se retrouve moins élevé que celui des entreprises qui ont plus de 50 employés. Dans les entreprises avec moins de 50 employés, le salaire médian est de 45 000 €.

Toutefois, lorsque le nombre d’employés dépasse 50, il est de 48 000 €. Lorsque le nombre d’employés passe à plus de 100, le salaire médian est estimé à 49 000 €.

A lire également

Laisser un commentaire