8 types de blogs professionnels à adapter à votre stratégie et à votre public cible

En fonction des objectifs que vous souhaitez lui assigner, votre blog professionnel peut prendre différentes formes.

Point d’étape sur les principaux types de blogs que vous pouvez créer pour le compte de votre entreprise ou institution… votre futur blog pouvant également être un mélange des exemples suivants !

1. Le blog institutionnel (également appelé blog corporate ou blog de marque ou blog d’entreprise).

Le blog institutionnel a une vocation généraliste. Sa ligne éditoriale est centrée sur l’entreprise (ou l’institution), son actualité, ses produits, ses collaborateurs, son secteur d’activité, etc. mais toujours sous un angle humain, détaché des pesanteurs de l’écriture institutionnelle et formelle. Il a pour objectif de susciter de la confiance et de l’adhésion autour d’une marque, de vous aider à créer et/ou à développer une communauté « d’aficionados » autour de votre entreprise… et souvent de préparer la vente ! Il démarre une relation de proximité qui a pour but de fidéliser votre cible. C’est le type de blog le plus répandu, sans doute pour répondre aux besoins de stratégies « attrape-tout ».

Exemples de blogs institutionnels : Orcom (cabinet d’expertise-comptable), Carrefour voyages, Ericsson France, Conseil Général de la Savoie, Groupe Bernard Loiseau.


2. Le blog thématique.

Comme son nom l’indique, le blog thématique est centré autour d’un thème précis : l’environnement, la culture, un projet particulier, etc. Il n’aborde l’activité de l’entreprise ou de l’institution que sous l’angle de la thématique choisie. Il peut par exemple être utile pour vous positionner sur internet dans votre secteur d’activité, ou encore recentrer votre image / montrer l’importance que votre entreprise ou institution accorde à un thème spécifique (et souligner son expertise ou ses efforts dans ce domaine).

Exemples de blogs thématiques : objectif zéro émission (Toyota), le blog déco (Delamaison), le blog de l’auto-entrepreneur (CCI), Normandie week-end (CDT de l’Orne).

Lire:  Idées pour améliorer l'engagement de ses publications

3. Le blog de dirigeant.

Par définition, il est rédigé par l’exécutif, qui aborde des sujets liés à son entreprise ou institution, mais fait également part, ponctuellement ou très régulièrement, d’autres sujets qui le touchent personnellement. Il est généralement conçu autour d’un leader charismatique, susceptible de placer sa notoriété ou son aura au service de la cause de l’entreprise. Lorsque le chef d’entreprise quitte le navire, son blog le suit généralement (ce qui démontre que ce type de blog est davantage rattaché à la personnalité du dirigeant qu’à l’entreprise elle-même).

Exemples de blogs de dirigeants : Michel-Edouard LECLERC, Pierre BILGER, Thomas LOT, Christian LE DORZE.


4. Le blog événementiel.

Le blog événementiel a généralement pour principal objectif de faire connaître, donner des informations et créer du « buzz » autour d’une manifestation ou d’un nouveau produit / offre de service (il se décline donc parfois en blog produit). Il est souvent éphémère : sa durée de vie est étroitement liée au projet auquel il se rattache.

Exemples de blogs événementiels : Biennale du design de Saint-Etiennele chantier du pont Mercier, Siemens SK65, un nouveau film.


5. Le blog de dialogue.

Le blog de dialogue est idéal pour tester de nouveaux concepts, connaître l’avis des consommateurs sur un nouveau produit ou service, voire tenir compte des suggestions des internautes pour améliorer votre offre. Il a aussi pour vocation de « casser » l’image institutionnelle de l’entreprise et de se rapprocher de sa cible par une tonalité d’écriture plus décontractée pour créer de la proximité avec le lecteur.

Exemples de blogs de dialogue : Vente privée (vente en ligne), Ben & Jerry’s France (glaces), Kinder (agroalimentaire).


6. Le blog d’expert (ou d’expertise).

Lire:  A qui confier la gestion de son blog d'entreprise ?

Il a pour principale vocation de mettre en avant l’expertise de votre entreprise ou de vos collaborateurs dans un domaine précis. Il peut ainsi vous aider à vous positionner en leader d’opinion de votre secteur d’activité, ou du moins en acteur incontournable ou en référence. Il est souvent adossé à une veille sectorielle pointue.

Exemples de blogs d’experts : Altaïde (recrutement et RH), Orange business (télécom).


7. Le blog de crise.

Comme son nom l’indique, sa naissance est souvent liée à une difficulté (nécessité de repositionner une image d’entreprise dégradée), voire à une crise : l’entreprise ressent alors le besoin de s’exprimer et de reprendre la voix qu’elle a souvent perdue dans les médias traditionnels. A mon sens, ce type de blog est à réserver à des situations d’urgence (il est préférable d’avoir créé son blog classique en amont et de gérer la crise sur son blog plutôt que d’être contraint d’en créer un spécifiquement à l’occasion d’une difficulté).

Exemples de blogs de crise : Lesieur (agroalimentaire), Ucar (location de véhicules), Areva (nucléaire).


8. Le blog interne.

Son acès est retreint aux personnes à qui l’auteur du blog a communiqué un code d’accès : il n’est donc pas consultable par tout internaute. En règle générale, il s’adresse à un public de collaborateurs, mais il peut également être conçu à l’intention d’un réseau d’adhérents, de franchisés, de partenaires, etc.

À lire également :

Laisser un commentaire