Immobilier 

Maçonnerie : pourquoi faut-il une assurance décennale ?

L’assurance décennale est une protection à laquelle doivent souscrire les artisans du bâtiment et de la construction. Sont donc logiquement concernés, les maçons, lesquels réalisent une partie importante des chantiers de construction. En tant qu’artisan dans la maçonnerie, au-delà de l’obligation légale de souscrire une assurance décennale, il s’agit d’une question de bon sens. Découvrez pour quelles raisons.

Un défaut de maçonnerie peut toujours arriver

L’assurance décennale couvre les malfaçons qui surviennent sur un chantier dans les 10 années après la livraison de celui-ci. En tant qu’artisan du bâtiment, il est possible de bénéficier d’une telle couverture pour vos chantiers. Comme expliqué sur decennale.com, souscrire une assurance décennale en maçonnerie est à la fois une mesure préventive et protectrice. La maçonnerie étant un domaine très sensible, il n’est en effet pas rare que pour une raison ou une autre, des défauts de maçonnerie soient observés sur le chantier que vous venez de livrer.

Il peut s’agir de fissures en escaliers sur la brique et le mortier, d’affaissement du linteau, d’efflorescence des cristaux blancs sur la brique, de bombements, etc. Ce sont des anomalies indépendantes de votre volonté, qui peuvent survenir dans la décennie qui suit la livraison du chantier et engager votre responsabilité d’artisan. Leur réparation peut nécessiter un budget important. En absence d’assurance décennale, vous pourrez difficilement y faire face de vos propres deniers. Si vous y parvenez, vous compromettrez la santé financière de votre entreprise.

Lire:  Investir dans l'immobilier à Clichy: Quels sont les avantages ?

L’assurance décennale, pour pallier les soucis de construction en maçonnerie

Malgré vos compétences et votre bonne foi en tant qu’artisan maçon, des soucis de maçonnerie peuvent survenir sur vos chantiers. S’il est prouvé qu’ils relèvent de votre responsabilité, il vous revient de les réparer afin que le maître d’ouvrage puisse profiter paisiblement de son bien. Si vous disposez d’une assurance décennale, vous n’aurez pas de souci à vous faire. Cette couverture a en effet été pensée pour ce genre de situation. L’assurance décennale protège à la fois l’artisan que vous êtes et le maître d’ouvrage. Pour peu que les défauts de maçonnerie observés soient de nature décennale, votre assureur prend en charge la réparation selon les modalités prévues à votre contrat.

Artisan en maçonnerie : souscrire une assurance décennale

L’assurance décennale, pour ne pas assumer le coût des réparations

Tant que vous disposez d’une assurance décennale, vous n’aurez pas à assurer le coût des réparations des problèmes de construction en maçonnerie observés. À la faveur de la décennale, vous préservez la trésorerie de votre entreprise et l’ensemble de votre activité. Cette assurance, vous l’aurez compris, est une ouverture particulièrement protectrice pour l’artisan. En l’espèce, la priorité est de disposer d’un contrat qui prenne en compte vos besoins, ainsi que les exigences et aléas de votre métier de maçon. D’où la nécessité de bien analyser votre contrat avant de le signer. Une fois ce préalable respecté, vous bénéficiez d’un contrat solide, adapté à votre situation et de garanties intéressantes pour protéger les finances de votre entreprise. L’assurance décennale en maçonnerie est une protection de choix, étant donné le coût souvent élevé des travaux de construction. Si vous n’en avez pas, vous risquez la faillite si vous deviez prendre en charge les réparations sur fonds propres. Dans le meilleur des cas, il vous faudra peut-être plusieurs années pour remonter la pente. Pendant ce temps, la concurrence gagne du terrain.

A lire également

Laisser un commentaire