Entreprise 

Reprise d’entreprise : comment s’y prendre ?

Reprendre une entreprise n’est pas une procédure des plus simples. En réalité, cela implique un investissement financier très important. Néanmoins, les opportunités de reprise d’entreprises seront très nombreuses d’ici quelques années. Cela pourrait donc être une bonne alternative à la création d’une entreprise, option qui est tout autant complexe. Avez-vous prochainement l’intention de reprendre une entreprise ? Si oui, voici les étapes que vous devez suivre !

Rechercher l’opportunité de reprise

Rechercher une entreprise à reprendre est assez complexe. En effet, les chefs d’entreprise qui souhaitent vendre leur compagnie sont très discrets en la matière. Cela se justifie par le fait qu’ils veulent éviter d’impacter négativement l’activité dans laquelle ils exercent. Accéder aux informations dans ce cas est donc très difficile.

Par ailleurs, en tant que repreneur, il est possible que vous n’ayez aucun lien avec le dirigeant qui souhaite vendre. Vous pouvez donc être facilement devancé par les anciens salariés de l’entreprise ou alors par des entreprises partenaires ayant connaissance de la situation qui prévaut.

Ainsi, vous pourrez avoir accès à l’information en vous basant sur des réseaux professionnels. Il y a également des réseaux spécialisés qui peuvent vous mettre en relation avec les vendeurs d’entreprises pour que vous puissiez effectuer rapidement vos transactions. Néanmoins, si l’entreprise est intéressante, il est possible qu’elle trouve rapidement un repreneur. Vous devez donc être prêt à réagir rapidement.

Analyser l’entreprise

Dès que vous trouvez l’entreprise que vous souhaitez acheter, il est important de l’analyser. Cela vous permettra d’avoir votre propre opinion sur cette dernière. Pour ce faire, vous devez donc effectuer un entretien avec le dirigeant qui souhaite céder son entreprise. Cela vous permettra d’analyser un certain nombre d’informations. Vous devez donc veillez à avoir une présentation détaillée de l’activité de l’entreprise, mais aussi l’objectif qu’elle souhaite atteindre.

Lire:  Tout ce qu'il faut savoir sur le métier de plombier

Vous pourrez également analyser les points forts et les points faibles de la firme. La clientèle et la relation entretenue avec elle sont également importantes. Vous devez aussi savoir si le niveau d’activité est en déclin ou s’il est en croissance. Prenez connaissance de la technique de constitution du chiffre d’affaires et des outils de production. Cela vous aidera grandement à déterminer la perspective d’avenir que vous souhaitez attribuer à l’entreprise.

Au niveau de l’analyse, vous devez également demander le prix de vente. Ce n’est qu’après cela que vous pourrez effectivement avoir une idée de l’entreprise que vous souhaitez acheter.

Évaluer l’entreprise

En tant que repreneur, cette étape est d’une importance capitale. Elle doit vous permettre de connaître la valeur de l’entreprise, afin de négocier les termes de la reprise. À la suite de cela, un audit d’acquisition sera réalisé par un cabinet que vous mandaterez pour cela.

Cette procédure vous permettra d’obtenir l’avis d’une tierce personne et de confronter les informations que vous avez reçues de la part du chef d’entreprise avec celle de l’audit. Cela vous donnera aussi la possibilité de déterminer les risques que peut impliquer la reprise de l’entreprise. Vous pourrez ainsi prendre votre décision en toute connaissance de cause. L’audit vous permettra en outre d’étudier les données comptables et financières de la firme.

En clair, l’audit d’acquisition vous permettra de savoir si oui ou non, vous devez continuer l’opération de reprise par les négociations avec le cédant.

Entreprendre les négociations et le protocole d’accord

Cette procédure intervient principalement avant et pendant l’élaboration du plan de reprise. Si vous souhaitez que les négociations soient efficaces, vous devez établir une liste de questions ou de sujets à aborder avant de trouver un accord. À cette étape, vous ne devez surtout pas vous précipiter. Prenez donc le temps de bien réfléchir ou même de solliciter l’avis de professionnels en la matière avant de vous prononcer.

Lire:  Dématérialisez votre entreprise avec la GED

Après les négociations, vous pourrez conclure un accord sur plusieurs points concernant la reprise. Par exemple, il y a le prix de vente et le type de transaction à effectuer. Le type de modalité ou encore la date de vente sont également importants.

A lire également

Laisser un commentaire