Actualités 

Comment la technologie influence le secteur de la restauration?

Cela vous ennuie-t-il quand le robot ne vous apporte pas la bonne boisson ? D’accord, d’accord, nous n’en sommes peut-être pas encore là avec la technologie d’aujourd’hui, mais il est indéniable que la technologie a modifié dans une large mesure notre comportement et nos attentes dans la restauration. Qu’il s’agisse d’influencer la façon dont nous interagissons avec les clients ou de modifier les opérations quotidiennes d’une entreprise, la technologie pousse l’ensemble du secteur de la restauration vers des territoires nouveaux et (encore) peu familiers.

Nous avons dressé pour vous une liste des plus grands changements inspirés par la technologie.

La critique peut être bénéfique aux restaurateurs

Dans une certaine mesure, l’ère des critiques de restaurants est bénéfique. Avec l’omniprésence de l’internet, les critiques amateurs disposent désormais d’une plateforme publique pour partager leurs réflexions, leurs recommandations et leurs critiques. Qu’il s’agisse d’une note sur un plat particulier ou d’un compte rendu détaillé de toute une visite dans un restaurant, un café ou un bar, de plus en plus de personnes contribuent à l’évaluation publique d’un commerce. Cette avalanche de critiques a conduit, entre autres, les entreprises à mettre davantage l’accent sur la qualité continue de leurs produits et à offrir elles-mêmes une plateforme d’évaluation et de critique. Aujourd’hui, il est presque indispensable de donner aux invités et aux clients la possibilité de laisser un avis sur le site web de l’entreprise. Mais en fin de compte, ce qui compte le plus, c’est la façon dont le restaurant traite ces critiques et surtout les corrige ! Selon une etude de marché restauration la qualité des plats (fraicheur) et du service (amabilité) sont des critères de choix pour le client.

Médias sociaux

En même temps que les critiques, le sujet des médias sociaux s’impose. Nous constatons l’influence des médias sociaux comme Facebook, Instagram, Twitter, etc. non seulement dans notre propre comportement, mais aussi dans les nouvelles attentes envers les restaurants. De nombreux clients potentiels incluent dans leur processus de décision une recherche d’informations sur diverses plateformes de médias sociaux avant de décider de visiter l’une des nombreuses entreprises. Une présence sur toutes les plateformes possibles est donc indispensable pour une entreprise qui veut être compétitive. Une représentation virtuelle de l’entreprise ouvre de nouvelles possibilités de communication libre entre l’entreprise et les clients potentiels et permet d’étendre la portée de la communication existante.

Technologie du libre-service

Une autre tendance susceptible d’entraîner de grands changements dans le secteur et qui a déjà suscité les premières vagues d’attention est l’utilisation de la technologie du libre-service. Afin de répondre aux attentes d’un service rapide et précis, certains restaurants ont commencé à proposer des tables équipées de la technologie du self-service. Dans ces cas, la technologie du libre-service fait référence à l’utilisation de tablettes pour permettre aux convives de passer leurs propres commandes au moment souhaité.

La nourriture ou la boisson est toujours apportée par un employé, mais le processus de commande est entièrement entre les mains des clients. Cela accélère le processus de commande pour chaque client et réduit le temps qu’il passe dans le restaurant. Cela conduit à un nombre moyen de clients plus élevé.

Diverses méthodes de paiement

L’un des pires scénarios qui puisse se produire dans un restaurant est de se rendre compte soudainement que vous n’avez pas l’argent en espèces ou le moyen de paiement approprié sur vous. C’est exactement ce qui ne devrait plus être le cas dans un restaurant numérique. Avec un système de point de vente en ligne, les restaurants, cafés et bars ont la possibilité d’accepter n’importe quelle méthode de paiement. Qu’il s’agisse de Visa, de Mastercard ou de quelque chose qui sort de l’ordinaire (crypto!), une entreprise professionnelle devrait pouvoir encaisser tous types de paiement…

A lire également