Entreprise 

Entreprise en difficulté : tout savoir sur le prêt à taux zéro.

Le prêt à taux zéro est un dispositif dont le but est d’aider les entreprises en difficulté à obtenir le financement nécessaire. Il permet également de soutenir les projets de création ou de reprise d’entreprise. L’avantage de ce type de prêt, c’est qu’il s’octroie sans intérêt et sans garanties. Pour en savoir davantage, voici un guide qui vous dit tout.

Ce que vous devez savoir sur le prêt NACRE

Le prêt NACRE est un mécanisme qui permet de soutenir financièrement un projet de création ou de reprise d’entreprise. Ce dispositif correspond à un emprunt à taux zéro pouvant parfois aller jusqu’à 10 000 euros. Le prêt NACRE à taux zéro a été mis en place pour plusieurs raisons. Premièrement, c’est pour aider au montage d’un projet de création d’entreprise ou de reprise d’entreprise. Deuxièmement, il s’agit d’appuyer le démarrage et le développement de l’activité des entreprises en difficulté.

Ce type de crédit est remboursable au bout de cinq ans sans garantie ni caution personnelle. En ce qui concerne le montant de ce crédit, il est compris entre mille euros et dix mille euros et n’est octroyé qu’au porteur du projet.

Vous vous demandez certainement comment obtenir ce prêt à taux zéro. Déjà, sachez qu’en France par exemple, le prêt NACRE n’est versé que par l’organisme France Active. Et pour l’obtenir, il faut au préalable faire une demande après avoir réalisé une étude de marché ainsi qu’un business plan. Après étude par une commission, vous pourrez obtenir ce prêt sans soucis si votre dossier respecte toutes les conditions.

Lire:  Dog sitter: un métier en pleine expansion

Ce que vous devez savoir sur le prêt d’honneur

Emprunter de l’argent à taux zéro pour financer son entreprise est possible grâce au prêt d’honneur. Il s’agit également d’un financement sans caution, sans intérêt et sans garantie que vous devez vous engager à rembourser sur l’honneur. Il est accordé en cas de :

  • difficulté d’un établissement
  • création d’entreprise
  • reprise d’entreprise.

L’obtention du prêt d’honneur à taux zéro favorise bien souvent la crédibilité d’une entreprise. Il offre un effet de levier significatif pour obtenir facilement un financement bancaire complémentaire. Pour obtenir ce prêt à taux zéro en France, il faut s’adresser directement à des réseaux d’accompagnement tels que l’ADIE, Initiative France et le Réseau Entreprendre.

Généralement, le montant de ce prêt varie en fonction des besoins en fonds propres de chaque entreprise demandeur et des acteurs qui l’octroient. Ainsi, les prêts proposés par l’organisme Initiative France varient habituellement entre 3 000 euros et 50 000 euros. S’agissant du Réseau Entreprendre, le montant du prêt est élevé pouvant aller jusqu’à 90 000 euros en cas de projets innovants. Dans le cas d’un projet de création ou de reprise, le prêt à taux zéro s’octroie après une étude approfondie de la pertinence du projet par un jury rigoureux.

Le prêt à taux zéro pour les PME et start-up

Il s’agit d’un appui financier financé en grande partie par la société Total Energies Développement Régional. Tout comme les différents prêts à taux zéro sus-évoqués, il vise principalement à soutenir les projets de création, de reprise et de développement des PME et Start-up en France.

Lire:  Que fait une agence de marketing digitale?

De façon concrète, il s’adresse spécifiquement aux entreprises en difficulté qui demandent de l’aide dans les douze années qui suivent la mise en place de l’entreprise. Les critères d’éligibilité à ce financement sont relativement simples. Il faut avoir des fonds propres positifs, disposer un prêt bancaire en cours et être soutenue par une structure d’accompagnement. Ce prêt à taux zéro est remboursable sur une durée allant de deux ans à cinq ans et son montant varie de vingt mille euros à cinquante mille euros.

A lire également

Laisser un commentaire